La sécurité publique en Asie Mineure sous le Principat (Ier-IIIème s. ap. J.-C.)
Schweizerische Beiträge zur Altertumswissenschaft
Herausgegeben von Leonhard Burckhardt, Ulrich Eigler, Gerlinde Huber-Rebenich u.a.
Vol. 32 Cédric Brélaz

La sécurité publique en Asie Mineure sous le Principat (Ier-IIIème s. ap. J.-C.)

Institutions municipales et institutions impériales dans l'Orient romain

Lieferbar 118.00 CHF
inkl. MwSt. zzgl. Versandkosten
Meiner Bibliothek empfehlen

La vision que l'on a communément de l'empire romain sous le régime du Principat est souvent celle d'un vaste ensemble pacifié et dirigé par une puissance unique et souveraine, d'où toute menace aurait été écartée grâce à l'œuvre fondatrice d'Auguste. Cette image, quoique réductrice, n'est pas fausse en soi. Mais qu'en est-il de l'ordre intérieur, au jour le jour et en temps de paix? Quels sont les facteurs d'insécurité pouvant perturber l'ordre public à l'intérieur des provinces? Comment les provinciaux sont-ils protégés des méfaits des voleurs, des meurtriers et des bandits isolés, ainsi que des attaques de brigands, toutes choses que la pacification augustéenne de l'empire n'a pu faire disparaître ? En bref, comment Rome gère-t-elle la sécurité publique au sein de son empire? Et dans cette tâche, quelles parts sont-elles dévolues à l'armée, aux gouverneurs des provinces, aux populations locales, aux cités, aux particuliers? C'est à telles questions que tente de répondre cette étude, pour une partie précise de l'empire, à savoir les provinces d'Asie Mineure, dans lesquelles l'armée romaine est peu présente et où les villes grecques connaissent une organisation civique fortement développée et jouissent par tradition d'une large autonomie municipale. En examinant les diverses institutions chargées de garantir la sécurité publique dans l'Anatolie romaine et en analysant l'interaction entre les structures impériales, provinciales et municipales mises en œuvre à cette fin, ce travail cherche à éclairer l'organisation interne de l'empire de Rome et les rapports existants entre les autorités centrales et les communautés locales.

    

Bevorstehende Veranstaltungen

Bibliographische Angaben

Reihe Titel der Reihe - Schweizerische Beiträge zur Altertumswissenschaft
Seitenanzahl 530 arabisch, 11 römisch
Abbildungen 6 s/w
Zeichnungen 3
Format 15.5 x 23.5 cm
Bindung Buch, Gebunden
ISBN 978-3-7965-2200-0
Erscheinungsdatum 31.12.2005

Autor/in

Cédric Brélaz est né en 1976 à Lausanne. Licence ès lettres, Université de Lausanne (1999). Diplôme de spécialisation postgrade en Sciences de l'Antiquité, Universités de Lausanne et Neuchâtel (2001). Membre de l'Institut Suisse de Rome (2001-2002). Assistant diplômé, Institut d'Archéologie et des Sciences de l'Antiquité, Université de Lausanne (1999-2001, 2002-2004). Doctorat ès lettres, Université de Lausanne (2004). Depuis septembre 2004, membre étranger de l'Ecole Française d'Athènes et boursier du Fonds National Suisse de la recherche scientifique.