Une politique pontificale en temps de crise
Bibliotheca Helvetica Romana
Herausgegeben von Jöelle Comé, Adrian Brändli
Vol. 35 Philippe Genequand

Une politique pontificale en temps de crise

Clément VII d'Avignon et les premières années du grand Schisme d'Occident (1378-1394)

Lieferbar 78.00 CHF
inkl. MwSt. zzgl. Versandkosten

A l’aide d’une considérable documentation inédite – comptes et lettres communes –, pour l’essentiel conservée aux Archives vaticanes, la présente étude décortique l’action politique du pape Clément VII (1378–1394) dans les premières années de la crise majeure qu’est le grand Schisme d’Occident. L’Eglise déchirée se trouve placée devant une situation inédite et singulièrement dangereuse pour elle. Qui est le véritable pape? Estce Barthélémy Prignano, Urbain VI, élu dans des circonstances troubles alors que la foule romaine presse les cardinaux d’élire un prélat italien? Estce Clément VII, Robert de Genève, choisi en septembre alors que la rupture est consommée entre le sacré collège et son premier favori? Le problème est le même pour chacun des papes: comment s’assurer de la bienveillance des princes alors que la reconnaissance de leur légitimité en dépend désormais? En usant des techniques de la «nouvelle histoire politique», notamment de la prosopographie, l’étude des carrières, l’ouvrage offre une analyse pointue des décisions pontificales qui permet la compréhension des voies et des moyens diplomatiques que choisissent les papes rivaux pour obtenir l’appui des cours royales et princières, moyens parmi lesquels l’attribution des grâces et des bénéfices ecclésiastiques est assurément centrale. Le livre dévoile ainsi les stratégies mises en branle et les pratiques diplomatiques et politiques des papes et des rois à l’aube de la modernité.   

Bevorstehende Veranstaltungen

Bibliographische Angaben

Reihe Titel der Reihe - Bibliotheca Helvetica Romana
Seitenanzahl 528 arabisch
Info: mit zahlreichen Tabellen und Graphiken
Format: 16.3 x 25.1 cm
Bindung Buch, Gebunden
ISBN 978-3-7965-2724-1
Erscheinungsdatum: 08.11.2013

Autor/in

Philippe Genequand est né à Genève en 1970. Il y a étudié l’histoire et la littérature médiévale et y a obtenu sa licence (1995) et son doctorat, sous la direction du Prof. Robert Delort (2004). Il a enseigné à l’Université de Genève (1996–2011) et est actuellement professeur d’histoire du Moyen Age à l’Université de Montréal (Canada).