Culpabilité et rétribution
Ethik und Recht
Herausgegeben von Alberto Bondolfi, Kurt Seelmann
Bd. 5 Stefano Biancu, Alberto Bondolfi, Francesca De Vecchi (Hg.)

Culpabilité et rétribution

Essais de philosophie pénale

Dieser Artikel steht derzeit nicht zur Verfügung!
Vergriffen 78.00 CHF
inkl. MwSt. zzgl. Versandkosten

Le thème de ce volume est à la fois classique et actuel. Avec des mots et des arguments différents, la peine a constitué l’objet d’un débat qu’on pourrait qualifier d’«éternel». En même temps, il a assumé, pendant ces dernières années, une physionomie assez nouvelle qui mérite une attention critique. Ce volume se propose de présenter au public de langue française des contributions relativement peu connues, touchant à la légitimation éthique de la peine et à ses conditions d’application.
Les textes ici rassemblés tournent, dans la première partie du volume, autour du noeud de la culpabilité et de la responsabilité, et dans la deuxième partie, autour de la question du rétributivisme. Ces deux problématiques sont représentatives des préoccupations des philosophies contemporaines de la peine et constituent l’urgence la plus forte pour les acteurs qui travaillent dans le domaine de la justice pénale.
Les textes choisis se proposent aussi de combler un vide de la production en langue française, qui semble encore ignorer certains sujets et développements ici évoqués. En effet, dans le monde culturel de langue française, la philosophie du droit et l’éthique, disciplines à caractère normatif, ont encore quelques difficultés à s’instituer dans les structures académiques et dans la production éditoriale.
Ces dernières années, on peut toutefois constater une certaine reprise d’intérêts dans le domaine de la philosophie pénale. Les contributions ici réunies aimeraient s’insérer dans cette mouvance, en l’encourageant et en l’alimentant par l’approfondissement d’aspects particuliers.

Table des matières

A. Bondolfi, Introduction générale

Première section: Culpabilité et responsabilité

F. De Vecchi, «Nulla poena sine culpa» alors «Nulla culpa sine poena»? Enquête sur le concept de culpabilité. Uni introduction

L. Ferrajoli, Le principe de culpabilité: l'exigibilité

M. Lück/G. Roth/D. Strüber, Cerveau, libre arbitre et droit pénal

L. Zaibert, Aristote, la culpabilité et les théories volitionnelles de l’action

A. Kuhn, Libre-arbitre, déterminisme et droit pénal

R. A. Duff, Qui est responsable, de quoi et devant qui?

K. Seelmann, La responsabilité collective dans droit pénal

Deuxième section: Le rétributivisme en question

S. Biancu, Le rétributivisme en question. Un introduction

A. Schenker, La plus ancienne formulation de la peine avec sursis dans l’histoire du droit. La notion de peine avec sursis dans la Bible?

P. Becchi, Kant rétributiviste?

G. Pugliesi, Autorité et «justice absolue» dans l'islām

L. Eusebi, Repenser les modalités de la réponse aux délits

S. Biancu, Rétributivisme et libéralisme: un mariage indissoluble?

M. Mughanda, Traces du dépassement du rétributivisme en Afrique subsaharienne. Prospections sur certaines pratiques juridiques de l’Afrique précoloniale   

Bevorstehende Veranstaltungen

Bibliographische Angaben

Reihe Titel der Reihe - Ethik und Recht
Seitenanzahl 285 arabisch
Format: 15.5 x 22.5 cm
Bindung Buch, Broschiert
ISBN 978-3-7965-2710-4
Erscheinungsdatum: 30.03.2011

Autor/in

Stefano Biancu, geb. 1978, studierte Philosophie an der Universität Mailand und an der Universität Genf. Im Jahr 2006 wurde er im Fach Philosophie und Humanwissenschaften promoviert, einen weiteren Doktortitel erhielt er im Jahr 2010 im Fach Theologie. Seit 2011 ist er Privatdozent für Ethik am Institut Romand de Systématique et d'Éthique.

Alberto Bondolfi, geb. 1946, studierte Philosophie und Theologie an der Universität Freiburg i. Ue. Im Jahr 1977 wurde er im Fach Theologie promoviert. Seit 2003 ist er Professor für Ethik an der Universität Lausanne. Er war Präsident der Schweizerischen Gesellschaft für Biomedizinische Ethik (1990-1996) und Präsident der Europäischen Gesellschaft für ethische Forschung (1995-1999). Des Weiteren ist er Mitglied der zentralethischen Kommission der Schweizerischen Akademie der Medizinischen Wissenschaften und verschiedener Bundeskommissionen, die sich mit Ethik in der Medizin beschäftigen.

Francesca De Vecchi studierte Philosophie an der Universität Mailand und an der Universität Genf, wo sie im Jahr 2006 im Fach Philosophie promoviert wurde. Seit 2008 ist sie Juniorprofessorin für Theoretische Philosophie an der Università Vita-Salute S. Raffaele in Mailand.