La Fin de vie en Suisse
Markus Zimmermann, Stefan Felder, Ursula Streckeisen u.a.

La Fin de vie en Suisse

Perspectives individuelles et sociales

Lieferbar 42.00 CHF
inkl. MwSt. zzgl. Versandkosten

Dans un langage accessible, ce livre propose un aperçu de ce que l’on sait actuellement sur la fin de vie en Suisse du point de vue scientifique. Les personnes nées dans les années de forte natalité (génération du baby-boom) atteindront bientôt un âge avancé. Il faut donc s’attendre à ce que se multiplient les voix demandant à la politique de mieux planifier la prise en charge des personnes en fin de vie en Suisse. Des décisions devront être prises, tant à l’échelon individuel qu’organisationnel ou qu’à celui de la société dans son ensemble. Les problématiques fondamentales suivantes sont abordées : expériences individuelles, décisions personnelles au sujet de la fin de vie, conditions de prise en charge, coûts, règlementations juridiques et idéaux du « bien mourir ». Les auteures et auteurs représentent différentes disciplines scientifiques et sont membres du Comité de direction du Programme national de recherche PNR 67 « Fin de vie ».

Bevorstehende Veranstaltungen

Bibliographische Angaben

Seitenanzahl 230 arabisch
Abbildungen 1 s/w, 11 farbig
Tabellen 2
Masse: 24 x 16.8 cm
Bindung Buch, Broschur mit Klappen
ISBN 978-3-7965-3749-3
Erscheinungsdatum: 01.02.2019

Autor/in

Markus Zimmermann est maître d’enseignement et de recherche et professeur d’éthique sociale chrétienne à l’Université de Fribourg. Il est vice-président de la Commission nationale d’éthique (CNE) et président du Comité de direction du Programme national de recherche « Fin de vie » (PNR 67).

Stefan Felder est professeur d’économie de la santé à l’Université de Bâle ainsi que membre du conseil d’experts du Swiss Medical Board, président de la Swiss Society of Health Economics et secrétaire général de la European Association of Health Economics.

Ursula Streckeisen est sociologue. Ses grands axes thématiques sont la sociologie de la santé, de l’éducation et du travail. Anciennement professeure à la Haute école pédagogique de Berne et privat-docente à l’Université de Berne, elle est actuellement co-présidente du comité Sociologie de la santé et de la médecine de la Société suisse de sociologie.

Brigitte Tag est professeure à la faculté des sciences juridiques de l’Université de Zurich, membre de la Commission nationale d’éthique (CNE) et co-fondatrice du centre de compétences Médecine – Éthique – Droit Helvetiae de l’Université de Zurich. Elle est titulaire d’un PhD BmEL/Law track et avocate (agréée OLG de Francfort-sur-le-Main).